Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pierre PUCHEU, Mort à Hussein-Dey.

Pucheu, Pierre (1899-1944), homme politique français, secrétaire d'État à l'Intérieur sous le gouvernement de Vichy, de 1941 à 1942, qui a organisé plusieurs opérations policières en collaboration avec l'occupant nazi.

Né à Beaumont-sur-Oise, d’origine modeste, Pierre Pucheu mène,  après de brillantes études à l’École normale supérieure,  une carrière dans l'industrie lourde, présidant le Cartel de l'acier.

Hostile à la démocratie et d'un anticommunisme virulent, il rallie les rangs des Croix-de-feu, puis du Parti populaire français (PPF) de Jacques Doriot, qu'il quitte peu après, reprochant à Doriot d'être trop proche de Mussolini et pas assez germanophile.

Il fait partie avec François Lehideux et Jean Bichelonne, de l'équipe des technocrates qui prend part, à partir de 1941, au gouvernement de l'amiral François Darlan. Nommé, en février 1941, secrétaire d'État à la Production industrielle, il tente de jeter les bases d'un ordre européen nouveau dont l'Allemagne nazie serait le fer de lance.

En juin 1941, il quitte la Production industrielle pour devenir secrétaire d'État à l'Intérieur. Désireux de « remettre la main sur la police » de la zone occupée, il accepte de voir la police française se charger de la lutte contre les résistants. Son anticommunisme l'amène ainsi à élaborer, pour les Allemands, des listes d'otages, dans lesquelles il remplace les anciens combattants par des communistes, notamment dans le cas des otages de Châteaubriant.  

Cependant, le retour de Pierre Laval à la tête du gouvernement, en avril 1942, entraîne sa démission. Il tente alors de rallier l'Afrique du Nord en mai 1943, avec l'espoir d'être mobilisé comme officier de réserve.

Il est aussitôt arrêté et, en vertu de l'ordonnance du 3 septembre 1943 qui, accusant tous les ministres de Vichy de trahison, prévoit leur jugement à la Libération.

Il est le premier haut responsable de Vichy à être jugé, en mars 1944, dans le cadre de l’épuration. Condamné à mort, il est fusillé le 20 mars 1944 à Hussein-Dey, près d'Alger.

 

Texte tiré de l'encyclopédie ENCARTA

 

Pierre Pucheu sera fusillé au Polygone de tir d'Hussein-dey et enterré dans le cimetière de notre commune où, jusqu'à notre départ d'Algérie, il était possible de voir sa tombe.

G.P.

 

 

Pierre PUCHEU, Mort à Hussein-Dey.
Tag(s) : #HUSSEIN-DEY ET L'HISTOIRE

Partager cet article

Repost 0